Et moi dans tout ca.

Mes podcasts préférés.

 

Un petit article rapide pour partager avec vous mes podcasts préférés. N’ayant pas la télé, j’écoute beaucoup de podcasts et je lis aussi beaucoup ! Nous  regardons quand même des films ne vous inquiétez pas !! Nous avons même découvert les séries l’année dernière et nous qui avions dit jamais nous sommes devenus accros, d’ailleurs cela pourrait aussi être le thème d’un autre article !!

Bref, j’écoute deux types d’articles. Les premiers ont pour but de rester informée et de garder un pied dans l’actualité histoire de pas être trop déconnecté de la réalité, chose parfois difficile quand est maman au foyer je trouve. Ces podcasts sont donc ceux de  Là-bas si j’y suis de Daniel Mermet sur France inter il y a quelques années. C’est un type d’information engagée et un peu hors norme, je ne dis pas que c’est l’absolue vérité mais ça donne du grain à moudre et ces émissions me donnent l’occasion de m’interroger et de prendre du recul sur ce qui se passe autour de nous. J’écoute ensuite, quand les articles m’intéressent, le podcast du Le Monde Diplomatique , les lectures d’articles sont vraiment de bonne qualité, je trouve même qu’il est plus facile de les écouter que de les lire, je trouve cela plus accessible. Ces deux podcast sont accessibles seulement sur abonnement mais vu la qualité des contenu je trouve que cela vaut vraiment le coup. Il y a enfin La méthode scientifique sur France culture, j’ai toujours aimé les sciences et surtout tout ce qui tourne autour du corps humain, je suis loin de tout écouter car il y a trop de choses mais je choisis en fonction de mes centres d’intérêt.

Les seconds sont des podcasts sur des thèmes qui m’interpellent autour de la maternité, de la féminité, de l’éducation, de la course à pied…en voici une petite liste :

Bliss Stories, que tout le monde ou presque connaît, des parcours de femmes, ,d’hommes, de couples autour de la maternité, du choix d’avoir des enfants ou pas. C’est à chaque fois juste, touchant et tellement humain.

Le nid, autour de la maternité, mais aussi de l’éducation.

Famille complice, sur le thème de la parentalité positive. des podcast très courts, donc faciles à écouter qui donnent des billes quand on s’interroge sur notre rôle de parents mais sans tomber dans une éducation bienveillante gnan-gnan.

Les équilibristes, qui reçoit des femmes surtout et quelques hommes pour parler de leur manière de voir leur épanouissement personnel, professionnel et familial.

Dans la tête d’un coureur, dans un tout autre style, autour comme son nom l’indique de la course à pied.  Le contenu est inintéressant, il y à la  fois des émissions techniques donnant des billes pour progresser en course à pied, et des interviews de personnes assez exceptionnelles à chaque fois.

Je me suis abonnée à quelques autres mais je n’ai peu encore eut l’occasion de les écouter…je vous en reparlerai à l’occasion si cela vous intéresse !

 

Voilà un petit tour de ce qu’il y a dans mes oreilles, j’écoute tout cela quand je cours, quand je cuisine, quand je repasse, quand je couds, quand je fais mes séances de renforcement musculaire…

 

.

 

Et moi dans tout ca.

Ce deuil que je croyais avoir fait….

Il y a quelques mois déjà j’avais publier cet article pensant que j’avais juste besoin d’écrire ce qui me traversait l’esprit pour être au clair avec moi-même.

Mes trois loulous à 2 jours de vie…

 

Mais c’était sans compter sur ce qui tourbillonne en moi depuis quelques semaines !! Au mois d’août, à la date prévue de mon cycle, rien…Je me dis ça peut arriver et j’attends, mais le les jours passent et rien. Je me mets à imaginer un souci hormonal, une maladie, tout et n’importe quoi ! Une grossesse est impossible puisque mon homme s’est fait opéré voilà trois ans. Mais les jours passent et en regardant sur le net je vois que parfois les canaux peuvent se ressouder naturellement..Je  commence alors  à me dire et si…Je m’imagine avec ce petit quatrième que nous avons toujours voulu. Au bout de 10 jours mes règles arrivent, même si je m’y attendais je suis un peu déçue. J’essaie de me raisonner, je suis trop vieille, il est trop tard, nous avons une belle famille avec des enfnast qui grandissent et du temps à nouveau pour moi. Mais depuis, chaque mois j’attends mes règles avec tristesse. Chaque mois je me demande si la nature ne pourrait pas être un peu farceuse avec nous. Je regrette ce choix que nous avons fait avec mon mari il y a trois ans, avec du recul je me dis que c’était trop tôt…

Alors je crois que le deuil de la maternité c’est maintenant que j’ai à la faire et je ne pensais pas que ce serait aussi difficile. Les femmes enceintes dans mon entourage, les nouveaux-né des copines me mettent la boule au ventre, j’ai envie de voir mon ventre s’arrondir, de donner naissance, de porter, d’allaiter à  nouveau. Je sais la fatigue, le corps qui en prends un coup, les nuits agitées, les inquiètudes, mais je sais que serais capable. Et je sais aussi, les odeurs, les gouttes de lait au bord de la bouche, les petites mains qui serrent mon doigts, les sourires, les gazouillis…Parfois même les larmes me viennent, je suis submergé.. Le we dernier nous sommes partis en amoureux et mon homme m’a dit qu’il regrettait parfois aussi, et que voir des tout-petit lui donnait envie…Je me suis pris en vraie claque, moi qui était persuadé que pour lui c’en était finit pour de vrai. Et j’ai encore plus de regret….

A propos·Enfant·Et moi dans tout ca.

L’argent de poche et nous.

IMG_0826

 

La question de l’argent de poche s’est posé suite a des demandes d’achat de mon grand, par exemple pour acheter un livre, ou un petit jeu en dehors de son anniversaire ou d’une occasion particulière. Jusqu’alors je répondais de temps en temps à ses demandes pour lui faire plaisir, sans raison particulière. Mais ses demandes se multipliaient, il a aussi commencer à aller au cinéma avec ses copains ou a vouloir s’acheter quelques bonbons quand il  retrouvait ses amis au parc. Cette évolution m’a fait m’interroger sur ce que nous lui transmettions en lui achetant à la demande, sans qu’il ai à se poser de questions. J’ai lu quelques articles, je me suis interrogée sur ce que pouvait représenter l’argent pour lui, sur ce que nous voulions lui transmettre dans  cette relation à l’argent qui a beaucoup (trop) d’importance dans nos sociétés actuelles où tout se monnaye. Nous avons donc décidé avec son papa que nous lui donnerions de l’argent de poche, il avait alors 8 ans. Nous lui donnons l’équivalent de son âge chaque mois, il a donc maintenant 9€ mensuellement. Cette somme est indépendante des tâches ménagères et de son comportement. C’est-à-dire que nous ne lui imputons jamais son argent de poche pour un comportement que l’on jugerait inadapté, et son aide au quotidien à la maison se fait aussi sans rétribution. Par contre pour des aides exceptionnelles, comme aider son papa dans les travaux, une rétribution supplémentaire est possible pour souligner l’effort fait. Par contre, l’argent donné par les parrain/marraine ou grands-parents est mis directement sur son compte.

A quoi cela sert-il me direz-vous? Nous y voyons plusieurs intérêts :

  1. Apprendre la valeur de l’argent et la valeur des choses: se rendre compte de ce qu’il peut acheter avec une certaine somme.
  2. Apprendre à économiser, avoir un projet d’achat à long terme.
  3. Réfléchir à « ses besoins », se rendre compte qu’accumuler des choses n’est pas forcément ce qui rend heureux.

Nous avons évidement un œil sur ses dépenses et discutons avec lui de ses envies. Pour le moment il est plutôt du genre économe, s’achète quelques livres,va au cinéma avec ses copains ou s’achète des bonbons à la piscine, se paye un tour de manège à la fête foraine. Il s’est aussi acheté des  jeux sur un vide-grenier. Il a d’ailleurs fait l’expérience de « perdre » son argent en faisant un achat inadapté. J’en avais parlé avec lui mais je lui avais laissé prendre sa décision seul.

Après deux  ans de fonctionnement je trouve que ce système et intéressant et autonomise mon fils. Ma fille demande à son tour, elle vient de rentrer en CP, je pense que nous commencerons pour ses 7 ans.

Couture·Et moi dans tout ca.

Un petit défi pour moi.

Au mois d’avril en lisant le compte instagram Débobrico, que je suis depuis un petit moment déjà, je tombe sur un post où elle parle des 7 ans de son blog et de son souhait de promouvoir de jeunes créateurs en faisant gagner des lots crées par chacun d’eux. J’étais alors  en vacances chez ma sœur. Je n’y ai pas vraiment prêté attention mais une graine venait d’ être  semée !!! Quelques jours après je me suis dit et pourquoi pas moi ?

Je ne suis pas vraiment une créatrice car je n’ai pas de boutique, pas de statut…Je ne me sens pas légitime! Je crée pour mes enfants, mon homme, ma famille, mes amis, pour faire plaisir, pour offrir.  Mais depuis quelques mois, l’idée de me lancer me titille pas mal !! J’ ai donc osé, laissé de côté ma timidité et mon manque de confiance en moi et j’ai envoyé un mail à Déborah,en me disant que ça ne passerait  pas….. et elle pourtant accepté gentiment ma participation !!! Signe ou pas, il lui manquait juste un créateur pour clore son concours d’une semaine.

J’avais peu de temps devant, moi, je voulais faire bien, faire quelque chose qui plaise. Je suis plus à l’aise avec le confections pour enfnast vêtements ou accessoires comme on peut le voir sur mon compte. Mais elle m’a proposée de faire un lot autour du zéro déchet !! Me voilà sortie de ma zone de confort…J’ai rapidement trouvé des idées et me suis lancée dans le choix des tissus et la confection.

J’ai pris plaisir à confectionner ces petites choses, à réfléchir aux tissus, aux formes, aux finitions. J’avais envie de faire plaisir , de donner envie de découvrir ce que je fais.

Et cela m’interroge encore plus sur mon envie de me lancer de manière plus officielle dans la vente de mes créations!! Mais un tas de questions me taraudent depuis : en suis-je capable, est-ce viable, est-ce-que mes créations vont intéresser….? Quand me lancer, aurais-je le temps de faire faire cela en plus du reste , est-ce-un vrai désir ?

 

Voilà où j’en suis de ma réflexion. Vos avis sont les bienvenus.

Un grand merci à Debobrico de m’avoir fait confiance !

J’espère que la personne qui gagnera mon lot sera contente.

 

 

Et moi dans tout ca.

C’est finit….

Cela fait plusieurs mois que je souhaite écrire cet article mais mes pensées avaient besoin de mûrir et j’avais aussi besoin de pouvoir gérer mes émotions concernant cette période de vie. Je ne dis pas que c’est chose faite…mais il faut bien se lancer !!

Je n’aurais plus d’enfants…Cela je le sais depuis presque 2 ans maintenant, c’est une décision que j’ai acceptée quand nous l’avons prise en couple. Nous n’aurons plus d’enfants c’est physiologiquement impossible. Sauf adoption évidement …nous avions d’ailleurs commencé les démarches, mais cela nous a semblé trop compliqué.

Nous avons 3 beaux enfants, ils prennent de l’autonomie, je recommence à avoir du temps pour moi. Je m’interroge sur la suite, j’ai des projets plein la tête..mais, mais…Peut-on être certaine de ne plus jamais avoir ce désir ? comment dire adieu à cette période de fertilité qui nous laisse finalement dans le flux de la vie du mouvement. Me rendre compte que j’y renonce c’est toucher du doigt ce temps qui file, les années qui passent, une autre étape qui se profile… J’ai encore du temps devant moi  et pourtant  ne plus avoir d’enfants me confronte à la réalité de ma vieillesse, de ma mort…

C’est étrange mais j’ai des regrets, je me dis que je n’ai pas assez profité,  (pourtant je m’occupe à plein temps de mes enfants depuis numéro 2), qu’aujourd’hui je ferais différent, que je me poserais moins de questions que je seras plus dans l’observation , la contemplation d’une vie nouvelle en construction. Peut-être que c’est la maturité de la quarantaine qui me fait penser cela..

Est-ce que je ne vis que pour mes enfants ?? Qui suis-je ? De quoi j’ai envie ?? Me voilà à nouveau au centre de ma vie !! Me voilà confronté à des questions existentielles qui me semblaient bien loin il y a quelques années…

Et aujourd’hui,  je vais avoir  42 ans dans quelques mois, ce désir d’enfant est revenu toquer dans mon ventre… Il va falloir que j’en fasse le deuil sans en pâtir en l’acceptant, en tournant cette page sereinement pour ouvre cette toute blanche qui s’offre à moi.

Mais cela demande du temps, de la confiance et du partage !!!

Un beau programme en perspective !!

Voilà, ces quelques mots couchés ici, histoire de mettre un peu de distance avec tout ce qui tourne dans mon cerveau ces temps-ci !!Capture d’écran 2019-03-08 à 15.22.14

 

Et moi dans tout ca.

Manque de rigueur et questionnement.

P1010411Que le temps passe vite…Je suis peu venue ici ces derniers pourtant je n’ai pas chômé!!

J’ai cousu un peu, fêté mes 40 ans avec une superbe soirée surprise, passé un entretien d’embauche et refusé un poste, bricolé pour mes loulous, apprivoisé notre nouvel appareil photo, préparé Noël, fêté Noël, changé d’année joliment, découvert la fabrication des shampoings secs, fabriqué 30 shampoings secs pour remercier tous mes amis présents pour mes 40 ans, je suis en pleine réflexion concernant la reprise du travail et sur un autre projet que je garderais pour l’instant pour moi…

Bref du temps bien rempli et riche !!

Je souhaite prendre le temps de réfléchir à ce blog, pour lui donner un ton un peu plus personnel, de l’ouverture et de la simplicité….Vaste programme !! J’ai aussi installé instagram histoire que mes petites créations soient plus visibles.

 

A propos·Et moi dans tout ca.

Me voilà….

…à la porte de l’immense monde de la blogosphère.

Pourquoi ai-je atterri ici ? Grande question !

J’ai envie aujourd’hui de partager ici mes créations, mes bricolage, mes idées…et plus si affinités !

J’ai toujours aimé créer, bricoler, faire avec mes mains. J’ai découvert la couture avec mon premier enfant et depuis je progresse à petit pas, mais surtout je prends beaucoup de plaisir à faire pour eux.

Alors je me suis dit pourquoi ne pas partager de manière plus élargie…et me voilà !

Peut-être que je ne resterais pas longtemps par ici, ou peut-être que si…

Peut-être vais-je encore manquer de temps et que j’aurais du mal à publier…

Peut-être que je vais aimer tellement partager ici que mes articles seront prolifiques !

 

Il ne me reste plus qu’à oser appuyer sur le fameux bouton PUBLIER . Et je serais propulsée sur la toile!!! Oui, non, allez je me lance !!

 

Bienvenue dans mon univers.